15 ANS DE BEAST RECORDS #2 : THE KILL DEVIL HILLS + HOA QUEEN + MIDNIGHT SCAVENGERS

08/06/2018 21H

En prévente : Étudiants 5€* / Adhérents 5€ / Jeunes 5€** / Demandeurs d’emploi, RSA*** 5€ / Location 11€

* Pour les étudiants post-bac de l’Agglo sur présentation de leur carte étudiant.
** pour les moins de 21 ans (sur présentation d’une pièce d’identité).

***sur présentation d’un justificatif.

Plein tarif : 14€

Affiche_Beast-Records-3

the kill devil hills

THE KILL DEVIL HILLS

ROCK ALTERNATIF – AUSTRALIE

The Kill Devil Hills est un groupe rock acoustique australien formé en 2003. Même enracinés en plein désert, ou presque, les membres du groupe n’en ont pas moins redécouvert les vertus de la version swamp du rock et du blues. Avec leurs 2 guitares the Kill Devil Hills tissent de véritables arcs électriques, et quand ça ne suffit pas, ils vous tapissent le spectre sonore de violon ou d’orgue, pour densifier la pâte. Bref, ça remue des trucs dont on préfère ne pas connaître les origines.

HOA QUEEN

DARK SWAMP ROCK – FINISTÈRE

Les plus beaux crimes se préparent longtemps à l’avance. Il y a dix ans, Eric Cervera et Aurélie Guillier en commettent un 1er dans une ruelle glauque du Trip Hop à coups de guitares tranchantes et de voix sombres en créant le duo Flowers For Lucy, et donneront le jour à plusieurs bandes originales de films. Dix ans plus tard le duo s’est reformé, est devenu quintet. Il s’est baptisé du nom d’une fleur vietnamienne qui n’éclôt qu’une seule fois, le temps d’une nuit, avant de mourir au petit matin : Hoa Queen. Le décor est planté…

Capture d’écran 2017-12-11 à 11.22.47

MIDNIGHT SCAVENGERS

ROCK – AUSTRALIE

Combo de Melbourne se trouvant entre ténèbres, beauté et violence, MIDNIGHT SCAVENGERS s’articule autour de la guitariste /chanteuse Johanna Brockman – du DIRTY SKIRT BAND de James McCann (également collaboratrice de Brian Henry Hopper, première partie de la tournée Nick Cave & The Bad Seeds 2009 en Australie) – et du clavier et co-chanteur Dimitri Kucharzewski. Ils firent la rencontre l’un de l’autre à Berlin où Dimitri, qui était déjà alors le crooner sardonique aux accents hazlewoodien d’aujourd’hui, a joué à plusieurs reprises aux côtés du légendaire Nikki Sudden. Se sont adjoints au duo Jeff Lee Hooker (Kim Salmon, Darling Downs, Brian Hooper’ s band) à la basse, Tim O’ Shannassy (Paradise Motel, MJ Halloran) à la batterie et Andrew Watson (Charlie Marshall and The Body Electric, MJ Halloran, The Man Who Wasn’ t There), guitare / violon.

vlcsnap-2017-05-06-21h13m06s948