Attentats du 13 novembre 2016

Les actes de barbaries qui se sont déroulés à Paris et Saint Denis ce vendredi soir nous ont tous bouleversés. A la Citrouille, nous avons appris la nouvelle pendant le concert de No one is innocent. Peu avant, Kémar le chanteur faisait référence à l’atrocité des attentats à Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. Cette nouvelle nous a tous choqué.

Des innocents ont perdus la vie parce qu’ils avaient la « prétention » de vivre simplement comme tout le monde. Comme on aurait pu le faire.

La musique, le foot, les bistrots et les restos ont été visés par ces barbares car notre culture les révulse. Je citerais la définition de la culture de l’UNESCO : « La culture, dans son sens le plus large, est considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société́, un groupe social ou un individu. Subordonnée à la nature, elle englobe, outre l’environnement, les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions, les croyances et les sciences ».

Nous avons attaqué notre culture et celle-ci nous est intrinsèque. Nous continuerons à partager, à rencontrer, à créer, à nous entraider car cela fait parti de notre culture, de nous. Nous continuerons a être libres et à être présents pour ceux qui partagent ces valeurs simples comme le respect, la solidarité, la convivialité, …, la liberté. Je continuerai a emmener mon fils voir des matchs de foot, mes enfants en concerts. Il ne faut pas que la peur nous empêche de vivre dans ce monde qui est le notre, qui est celui des êtres humains.

Préservons notre monde de la bêtise de radicaux qui n’ont aucun droit sur l’humanité. Oublions les différences, soyons soudés et ensemble, faisons que la démocratie, dans son sens le plus noble, soit le modèle de tous les peuples.

J’ai une pensée émue et respectueuse pour toutes les victimes, celles malheureusement décédées, mais aussi les personnes blessées pour qui la vie ne sera plus jamais celle qu’ils s’imaginaient ainsi que pour toutes les familles et amitiés déchirées à cause de ce carnage.

 

THE SHOW MUST GO ON !

 

Jérôme THOUVENIN,
Président de la Citrouille