WILLIAM Z VILLAIN + WALTER’S CHOICE • jeu 14.03


William Z Villain [USA – blues]

Survoler les contrées lointaines
C’est un étrange pouvoir qu’a William Z Villain : dès que les premières notes s’échappent, il nous fait voyager du Far West aux Caraïbes. Les grillons chantent en choeur et de drôles d’oiseaux survolent les plaines, pendant qu’on se complaît dans une atmosphère blues où l’on danse le tango comme la calypso. Autant magicien que ménestrel, il nous entraîne dans toutes les directions, des années 1920 jusque dans le futur, au gré des hasards et des rythmes qui s’enchevêtrent. Il signe des tubes qui restent en tête, comme l’a été « Anybody Gonna Move », une chanson-sortilège qui vous est forcément familière tant elle a circulé. William Z Villain donne corps à la chanson américaine, celle qu’on n’osait pas réellement nommer et à qui il offre (enfin) ses lettres de noblesse.

Si vous aimez Melissa Laveaux, Bror Gunnar Jansson, Moriarty

Walter’s Choice [FRA Vannes – folk]

Deux voix, deux guitares et l’ensemble pimenté de percussions… Une folk envoûtante mais pas pour autant dénuée d’énergie ! Car au travers de ses compositions tantôt pop tantôt rock, les voix du duo s’harmonisent pour nous faire voyager dans un univers qui lui est propre.